à l'ombre d'un bouchon

L'analyse visuelle - La dégustation

, 12:01pm

L'analyse visuelle

L'examen visuel va permettre d'apprendre beaucoup sur le vin que l'on va goûter.
L'âge, la région, les cépages, la concentration....
Si les premières impressions sont souvent les bonnes, et le seront de plus en plus, il ne faut pas hésiter à procéder à un choix par élimination afin de décrire au mieux le vin.

- La couleur

Le sujet est large mais se restreint pourtant à trois catégories: Rouge, Blanc, Rosé

NB: Puisque tout est simple dans le vin le rouge est également appelé noir par opposition au blanc, qui est en effet plus souvent jaune que blanc! Le rosé dans cette optique peut être qualifié de gris....

L'objectif va être de compléter cette couleur avec une nuance afin d'être le plus précis. Il ne faut pas hésiter à additionner les nuances si nécessaire. Un nuancier pourra vous aider mais aussi votre vécu .

Rouge: pourpre, grenat, violet, brique, tuilé, sang, noir.......
Blanc: jaune, paille, or, citron, ambre, pâle...
Rosé: Saumon, gris, violet....

Vous pourrez appuyer la couleur et sa nuance par une intensité: soutenu, clair, foncé, intense...

Si des généralités existent, l'expérience vous réservera bien des surprises!

- L'éclat

Selon son acidité, son âge ou la maturité du raisin le vin varie par son éclat. Là encore, les lieux communs sont légions, l'important est votre ressenti.

Terne, brillant, éclatant, avec reflets, mat, cristallin....

- Limpidité

La limpidité sera révélatrice de l'état d'évolution du vin, parfois de son type de production, de ses tanins, mais aussi de son état de conservation ou de service. Ici encore pas de dogme...

Trouble, limpide, voilée, chamarrée, opaque, givrée...

- Fluidité

La fluidité du vin est souvent révélatrice de sa teneur en sucre mais elle peut également informer sur les cépages, l'âge des vignes, le type d'élevage....la pratique vous apprendra tout. Ce sont les larmes qui coulent plus ou moins vite le long des parois du verre qui indiquent le mieux la fluidité du vin.

Visqueuse, dense, onctueuse, lactée, sirupeuse, fluide, grasse...

- Effervescence

L'effervescence n'est pas propre qu'aux champagnes! Elle concerne également les crémants, les méthodes traditionnelles, les vins pétillants, les vins perlants...On analyse dans l'effervescence la bulle.
Sa taille: petite, moyenne, grosse....
Sa corpulence: fine, grasse....
Se densité: dense, rare, modérée...
Sa vigueur: explosive, vive, lente...

Comment faire...


Le vin doit être dans un verre tulipe non coloré. Sur fond blanc, le verre, rempli du quart au tiers, doit être incliné de manière à offrir une surface large au vin. Tenez le verre à une dizaine de centimètre du fond blanc. Une lumière doit traverser le vin par le dessus sans rencontrer d'obstacle.
Ensuite portez le verre entre la clarté et votre regard.
Enfin faites doucement tourner le vin dans votre verre et redressez votre verre tout en regardant la zone du verre ou le vin se retire. N'hésitez pas à faire durer ou répéter les étapes.

Acceuil - La dégustation