à l'ombre d'un bouchon

Alsace

, 12:00pm


Retrouvez ici les articles et dégustations sur l'Alsace

L’Alsace est le royaume des vins blancs dont elle est le plus gros producteur en France.
Elle s’étend sur 15000 hectares et représente environ 150 millions de bouteilles par an.

Région un peu oubliée elle peu produire des vins exceptionnels avec des arômes et un style unique en France. Une grande partie de la production est gérée par de gros négociants.

Histoire :
Le vignoble date de l’époque romaine puis se développe de manière intense vers les VIIIème et IXème siècles.
Au Moyen Age, grâce à la proximité du Rhin, les vins d ‘Alsace s’exportent vers le nord de l’Allemagne, la Scandinavie, l’Angleterre. L’expansion continue jusqu’au XVIIIème siècle mais les guerres entre l’Allemagne et la France vont petit à petit détruire le vignoble.
La quantité va être préférée à la qualité au début du XXème siècle, la réputation de la région va s’en ressentir.
S’est seulement après la deuxième guerre mondiale que les choses vont changer. L’Alsace ne connaîtra sa première AOC qu’en 1962.

Géographie :
Le vignoble s’étend sur deux départements ; Haut et Bas Rhin, sur une fine bande du nord au sud. 3 Km de large sur 170 Km de long entre Strasbourg et Mulhouse.
Cette bande longe les Vosges et les vignes sont installées sur les pentes entre 200m et 400m d’altitude.
Les Vosges ont la particularité de bloquer les nuages venus de l’ouest. Grâce à cela, le vignoble est un des moins arrosés de France et les raisins peuvent mûrir sans problème malgré leur situation très au nord. Colmar est même moins arrosé que Marseille !
Malheureusement trop de vignes ont été plantées jusque dans la plaine et la qualité des vins s’en ressent.
Les sous sols sont très divers et peuvent aller du granit au calcaire en passant par le schiste, l’argile et même la lave.

Sous régions :
Les deux départements constituent deux ensemble distincts. Le Bas Rhin au nord est le moins réputé et ses vins sont plus discrets.
Le Haut Rhin possède lui les plus beaux vignobles et les plus fameuses parcelles. L’équilibre des vins y est parfait.
La partie la plus réputée est située entre Colmar et Bergheim. Le micro climat qui y règne est notamment idéal pour le développement du Botritys.

Appellations :
Le système est simple en Alsace avec 5 AOC seulement :
-Crémant d’Alsace
- Alsace : peut être suivi du nom d’un cépage. Le vin sera alors composé à 100% de ce cépage.
-Alsace Grand cru : ils sont au nombre de 50 et ont été établis à la manière des grands crus bourguignons.
Quelques uns des plus fameux sont le Mambourg, le Schlossberg, le Schoenenbourg, l’Altenberg de Bergheim ou le Rangen de Thann.
Ces vins sont élaborés à partir du Riesling, du Gewurztraminer, du Pinot Gris et du Muscat uniquement.
-Alsace vendanges tardives (VT) : le système le plus exigeant de France pour élaborer des vins moelleux. Les vins ne sont pas forcément très liquoreux mais ils sont fait à partir d’une vendange riche et très mûre.
- Alsace Sélection de grains nobles (SGN) : des vins liquoreux qui représentent le sommet de la production alsacienne. Les grains botritysés sont récoltés uns à uns par tries successives.

Cépages :
Sept cépages principaux composent le vignoble alsacien :
-Riesling : 21,7% du vignoble. Le cépage le plus fin et le plus apte à élaborer de grands vins de garde. En Alsace il est réputé pour prendre parfois des arômes pétrolés sur les grands terroirs.
-Pinot blanc : 21,2% du vignoble. Produit souvent des vins plus simples.
-Gewurztraminer : 18,6% du vignoble. L’autre grand cépage alsacien, réputé pour ses arômes exhubérents de rose et de litchi. Il prend parfaitement la pourriture noble.
-Pinot gris : 15,2% du vignoble. Autre grand cépage à botritys.
-Sylvaner : 8,9% du vignoble. Il a mauvaise réputation mais peut être surprenant sur un beau terroir et avec des rendements limités.
-Muscat : 2,3% du vignoble.
-Pinot noir : le seul grand cépage rouge d’Alsace. Les vins sont souvent simples et n’atteignent pas les sommets que l’on trouve en Bourgogne.
-Autres : Klevener de Heiligenstein. D’autres cépages existent mais dans des proportions infimes.

Retrouvez ici les articles et dégustations sur l'Alsace